Retour sur le dossier du PPRIF

Ville de Trets - Retour sur le dossier du PPRIFUne Réunion Publique s’est tenue mercredi 25 mai au Cinéma Casino. Monsieur le Maire, son premier Adjoint, Gilbert ROBIGLIO, le Capitaine des Pompiers de Trets, Gilbert ESTEVE, Geneviève MARCHIO, Présidente du Collectif et Jean-Luc SOZZEDE des Services Techniques ont apporté aux riverains des zones concernées les informations relatives à l’avancée de ce dossier.
En l’état actuel des choses, un recours  a été déposé par la Mairie et le Collectif et est en cours d’instruction. A ce sujet, sa Présidente, Geneviève MARCHIO, a précisé l’importance de cette démarche réalisée en parallèle, à la fois par la Municipalité et par l’Association, lui donnant ainsi bien plus de poids. Elle a également exprimé ses plus profonds remerciements à la Municipalité, et plus particulièrement à Jean-Claude FERAUD, pour son implication totale dans le combat du collectif, indiquant que cela n’est pas le cas dans les autres communes concernées par un PPRIF.
S’agissant des derniers travaux réalisés, une citerne de 60 m3 a été installée par la CPA sur la piste RE122 (menant à l’Ermitage St Jean du Puy) à l’automne dernier et les OLD communales se poursuivent.
Le Maire a précisé que la Municipalité et le Collectif étaient aujourd’hui confrontés aux lenteurs de la technocratie et qu’aucun délais de réponse des services de L’État concernant le recours n’étaient aujourd’hui connus.
Les riverains ont interpellé la tribune sur l’état en friche du “Parc aux chiens” (situé au bout du chemin de Graffine), demandant alors s’il était possible de le labourer. Gilbert ESTEVE est alors intervenu pour préciser que ce terrain est un accès aux pistes DFCI et qu’un labourage rendrait son accès très difficile, voir impossible, aux véhicules de secours et incendie.
La cinquantaine de personnes venue assister à cette réunion ont ensuite posé différentes questions, parfois très spécifiques à leur habitation comme sur les dispositifs imposés par la législation (volets en bois obligatoires). Certains ont évoqué la question des OLD et ont demandé si une mutualisation des moyens était possible. D’autres ont interpellé le Capitaine des Pompiers sur les accès à leur terrain en cas de feux. Gilbert ESTEVE a alors répondu qu’en cas d’intervention, le franchissement d’un portail en fer n’était pas un problème. Il a également été demandé si une signalisation par panneaux pouvait être développée sur les zones à risque (“Feux interdis”, “Risques d’incendie”…). Le Maire a alors répondu que ce sera fait. Plusieurs d’entre-eux ont également signalé avoir constaté des restes de feux (feux de camps par exemple) ce qui a amené Monsieur le Maire et le Capitaine des Pompiers a apporté des précisions sur la surveillance des forêts. En effet, il existe deux types de forêt : communale et domaniale. Trets compte peu de surface de forêt communale et davantage de forêt domaniale. Or, c’est à l’ONF d’assurer les contrôles et le respect de la réglementation sur les parcelles domaniales. Le Maire a conclu en indiquant que, malheureusement, l’incivisme est un fléau qu’il est difficile de combattre.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Permet l'analyse et le comportement des utilisateurs

  • _ga
  • _gid

Refuser tous les services
Accepter tous les services