PROTOCOLE SANITAIRE DANS LES ÉCOLES – Les fermetures de classes sont soumises à de nouvelles règles


Depuis le 8 février, de nouvelles règles sont applicables en cas de cas confirmé au sein d’un établissement scolaire.
La décision de fermeture d’une classe, d’un niveau ou de l’établissement, ne sera pas de la responsabilité de la Municipalité. Celle-ci sera prise de manière concertée entre l’ARS, le Rectorat, le Chef d’établissement et la Préfecture.

Le principe d’isolement d’un élève ou d’un personnel est systématiquement mis en place si il est cas contact à risque et doit se faire tester, respectant un délais de 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé.
Si le test est négatif : il revient dans l’établissement scolaire, après un délais de 7 jours après le dernier cas contact confirmé et seulement s’il ne présente pas de symptôme évocateur au COVID-19.
Si le test est positif au COVID-19  plusieurs règles sont fixées :
Dans les écoles maternelles :
L’apparition d’un cas confirmé chez les adultes n’implique pas que les élèves et les autres personnels soient considérés comme contacts à risque. De même, si un enfant est un cas confirmé, cela n’implique pas que l’adulte soit considéré contact à risque, dès lors que ces derniers portent un masque de catégorie 1 ou un masque chirurgical.
En revanche, si il y a un cas confirmé parmi les enfants, cela implique que tous les autres enfants d’une même classe soient identifiés comme contacts à risque. La classe est donc fermée.
Si au moins 3 enfants d’une même classe sont positifs au COVID-19, les personnels de la classe seront, par mesure de précaution, assimilés à des contacts à risque.
L’adulte pourra retourner dans l’établissement scolaire seulement après la production test négatif PCR ou antigénique.
L’enfant pourra retourner à l’école après un délai de 7 jours après le dernier contact avec le cas confirmé seulement s’il ne présente pas de symptôme évocateur du COVID-19 et sans obligation de test.
Dans les écoles élémentaires :
Le port du masque de catégorie 1 étant obligatoire, tant pour les adultes que pour les enfants, l’apparition d’un cas confirmé chez l’adulte ou l’enfant n’implique pas automatiquement de contact à risque dans la classe. Une attention particulière sera toutefois portée au moment où les enfants ne portent pas leur masque (restauration scolaire, activité sportive en extérieur).
Si au moins 3 trois enfants d’une même classe sont positifs, tous les adultes et enfants de la classe sont considérés, par mesure de précaution, comme contacts à risque. La classe est donc fermée.
L’adulte ou l’enfant pourra retourner dans l’établissement scolaire seulement après la production test négatif PCR ou antigénique.
Si le test est positif au COVID à variante britannique :
La confirmation d’un cas de cette variante dans une classe conduit systématiquement à la fermeture de la classe, que ce soit en école maternelle ou en école élémentaire. Tous les élèves seront donc considérés comme des contacts à risque.
Si le test est positif au COVID à variante sud-africaine ou brésilienne :
Dans les écoles maternelles et élémentaires :
La confirmation d’un cas de cette variante dans une classe conduit systématiquement à la fermeture de la classe, que ce soit en école maternelle ou en école élémentaire. Tous les élèves seront donc considérés comme des contacts à risque.
Une fermeture de classe sera également mise en œuvre dès qu’un élève est identifié comme contact à risque d’un parent ou membre de la friterie contaminé par la variante sud-africaine ou brésilienne.
Les contacts à risque de cette variante doivent bénéficier d’un test PCR, à J-0 (dès leur identification) afin de démarrer sans délai les opérations de contact tracing si le test est positif.  Un nouveau test devra être réalisé 7 jours après le dernier contact avec la personne porteuse de la variante, et devra être négatif pour permettre un retour à l’école.
Mesures particulières d’isolement :
Pour les cas confirmés pour l’une des deux variantes, la durée d’isolement est portée à 10 jours et un test de sortie d’isolement est obligatoire. La levée de l’isolement est alors conditionnée par l’obtention d’un test négatif. Si le test est de nouveau positif, l’isolement est prolongé de 7 jours après ce résultat.  

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Permet l'analyse et le comportement des utilisateurs

  • _ga
  • _gid

Refuser tous les services
Accepter tous les services