La Municipalité soutient l’association Théo Sourire # Le Point Rose

En décembre 2018, une famille tretsoise était frappée par un drame, la perte de leur petit garçon Théo, âgé de 16 mois.
De cette tragédie est née le 27 février dernier l’association Théo Sourire, antenne du Point Rose sur Trets, portée par les parents de Théo et dont le président est Cédric REVILLARD, son papa.
Le Point Rose accompagne les parents qui ont perdu un enfant et les aide à surmonter cette épreuve. Chaque antenne mène ses actions selon l’histoire vécue par ceux qui la portent. Théo Sourire a pour vocation la sensibilisation et l’information sur le don d’organe des enfants ; l’accompagnement des parents dans leur projet de don d’organe suite à la fin de vie de leur enfant ; l’accompagnement de la famille après le décès de leur enfant et la sensibilisation des équipes médicales dans l’annonce du don d’organe aux familles.
En mars dernier, Jean-Claude FERAUD a reçu Cédric REVILLARD et Nathalie PAOLI, Présidente du Point Rose, afin d’apporter un appui dans le lancement de la Vague Rose sur Trets. Depuis, la Municipalité est en étroite collaboration avec l’association pour l’organisation d’une journée qui sera dédiée à la valorisation de ses actions.
Afin de récolter des fonds, Cédric REVILLARD récupère des boîtes vides de lait infantile, de café soluble avec couvercle, pour en faire des urnes. Celles-ci sont ensuite déposées chez les commerçants de Trets qui souhaitent apporter leur soutien à Théo Sourire.
Vous pouvez aider l’association en déposant vos boîtes dans les différents points de collecte : Médiathèque “La Mine des Mots”, CCAS et dans les deux crèches de la commune La Libellule et La Coccinelle.
Retrouvez l’actualité de Théo Sourire sur Facebook

Le lancement de la Vague Rose sur Trets aura lieu mercredi 15 mai 2019.

A cette occasion, différentes actions seront menées tout au long de cette journée dédiée à l’association Théo Sourire # Le Point Rose.

Nous vous y attendons nombreux !


Mercredi 15 mai 2019 à 19h00, Théo Sourire # Le Point Rose vous donne rendez-vous

au Cinéma Casino pour la diffusion exceptionnelle du film “Et je choisis de vivre”.

“Et je choisis de vivre” est un film documentaire qui nous invite à traverser avec douceur et sincérité l’épreuve de la perte d’un enfant. Vivre cette expérience, c’est aller à la rencontre de cet élan de vie plus fort que la mort.
Réalisé par Nans Thomassey et Damien Boyer d’après l’histoire vraie d’Amande
Durée : 70 mn


Découvrez le témoignage du papa de Théo :
“Malgré le courage impressionnant de Théo, le soutien et la positivité de tout notre entourage, la force de sa grande sœur Maëlys, tout notre amour , il s’est envolé le 06 décembre 2018 après 10 jours en réanimation pédiatrique au CHU de La Timone à Marseille. Sa maman et moi avons décidé de ne pas faire d’acharnement thérapeutique et avons choisi de faire don de ses organes. La mort nous a pris notre fils mais Théo de par son courage a repris des vies à la mort. Le don d’organe est encore trop tabou pour nos enfants, comment peut-on penser à cela quand il faut prendre une décision lorsque la fin est très proche ? A quel moment un médecin et comment un médecin doit proposer cette option ? Comment cela se passe ? Mais surtout que se passe-t-il après, une fois de retour à la maison ?
Continuer notre vie sans notre fils avec une telle souffrance était impensable, insurmontable. Il a fallu que l’on trouve une porte de secours, pour ne pas lâcher prise ou perdre la tête, surtout pour Maëlys qui a tant besoin de soutien, d’équilibre et d’amour. Le Point Rose, crée en 2015 à Cabriès par Nathalie Paoli et Laurent Courbon, suite au décès de leur fille due à une tumeur du tronc cérébrale, nous a aidés. C’est avec cette association que nous avons choisi de construire une nouvelle vie pour un nouveau souffle, au plus prés de notre fils.
On a ainsi décidé de monter une antenne de l’association POINT ROSE à Trets. Celle-ci a plus vocation de parler du don d’organes, surtout chez les enfants, car bien souvent l’annonce de ce choix en fin de vie peut être très mal perçu par les familles. Bien souvent, les médecins annoncent cela maladroitement et au mauvais moment, ce qui a pour conséquence le refus des familles, refus qui est bien souvent le reflet d’une tristesse et non pas un refus de donner. Un enfant peut sauver jusqu’à cinq vies, ce qui est énorme et aujourd’hui beaucoup trop d’enfants décèdent faute de donneurs. En 2018, 225 enfants qui étaient inscrits sur liste d’attente sont décédés faute de donneurs compatibles.
Notre association “Théo sourire” apporte également son soutien aux familles endeuillées, mais surtout, nous souhaitons et voulons intervenir en unité de réanimation pour accompagner les familles voulant faire ce choix et apporter notre soutien qui est essentiel à cet instant.
La vague rose n’est pas essentiellement une collecte de fonds, mais surtout un mois de communication sur ces deux sujets, le don d’organes et l’accompagnement des familles suite à la perte de l’enfant”.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Permet l'analyse et le comportement des utilisateurs

  • _ga
  • _gid

Refuser tous les services
Accepter tous les services