La Municipalité a organisé une Cérémonie Républicaine pour célébrer la Fête Nationale


Dimanche 14 juillet 2019, le Maire Jean-Claude FERAUD et le Conseil Municipal avaient convié les Tretsois à participer à une Cérémonie Républicaine organisée à l’occasion de la Fête Nationale.
Les Anciens Combattants ainsi que les Pompiers et la Gendarmerie de Trets avaient répondu présent à l’invitation.
Après son discours, Monsieur le Maire a déposé une gerbe au pied du Monument aux Morts avant d’inviter les Tretsois à partager un apéritif convivial offert par la Municipalité.

Discours de Monsieur Jean-Claude FERAUD, Maire de Trets et Vice-président du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône

“Je suis très heureux de vous retrouver aujourd’hui, pour célébrer ensemble la Fête Nationale à Trets.

Car, le 14 juillet, c’est avant tout une fête et c’est une fête nationale qui réunit tous les citoyens de ce pays autour des mêmes valeurs. Fête qui nous permet de rappeler, le sens du drapeau tricolore, le sens de la Liberté, de l’Égalité, de la Fraternité.

Le 14 juillet 1789, les Français insatisfaits du régime monarchique de Louis XVI prirent les armes et se révoltèrent contre un système inégalitaire et injuste.

Le peuple français intervenait pour modifier le cours de l’Histoire. Il se libérait lui-même de l’absolutisme monarchique.

En 1789, les citoyens français déclaraient avec détermination et audace que tous les Hommes naissaient libres et égaux en droits. La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen était née.

Commémorer, 230 ans après, le 14 juillet 1789, c’est affirmer notre attachement à l’histoire, à la République et à ses valeurs.

Sous la IIIème République, ce jour est en effet le moment choisi depuis le 6 juillet 1880, pour célébrer l’unité nationale autour de nos valeurs communes, de nos institutions et de notre drapeau.

Célébrer le 14 juillet c’est mettre à l’honneur la République, notre République, avec ses valeurs portées par la Révolution française, ensuite devenues celles de notre nation tout entière.

La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, la liberté de la presse, la liberté d’association, l’instruction laïque, gratuite et obligatoire, la séparation des Églises et de l’État, la liberté syndicale, le suffrage universel… tous ces principes donnent corps au pacte républicain.

Aujourd’hui, nous exprimons cet attachement à la République française, cette République indivisible, laïque, démocratique et sociale.

Indivisible, parce qu’aucun individu ni aucun groupe ne pourra mettre un terme à l’unité qui lie le peuple français.

Ce pacte nous est aussi précieux que l’air que nous respirons. Et comme l’air, c’est quand il se raréfie que l’on prend pleinement conscience de son infini valeur.

L’actualité nous le démontre trop fréquemment. Nos valeurs communes, celles qui fondent notre nation, sont attaquées. Et notre volonté de coexister en paix est remise en cause.

Lorsque l’actualité nous montre à travers le monde la souffrance, la violence, la guerre,

Lorsque l’actualité nous montre à l’échelle de nos villes et villages : les malveillances, les querelles, les actes d’incivilité, la méchanceté, la calomnie, notamment sur les réseaux dits sociaux… quel poison certains se réjouissent-ils de diffuser dans la vie publique ?

Et puis et surtout, depuis le 7 janvier 2015, et les actes de terrorisme successifs perpétrés sur notre sol, nous avons connu l’effroi, la peur, la sidération.

C’est aujourd’hui le triste anniversaire de l’attentat de Nice et nous apportons tout notre soutien aux familles des 86 victimes de la barbarie, ainsi qu’aux 400 blessés.

Depuis ce 14 juillet 2016, la France a changé d’âme. Mais à travers l’épreuve, la France s’est révélée à elle-même, pour le meilleur, en montrant la seule réponse digne, responsable. Celle d’un pays qui est resté uni et rassemblé. Un pays qui se bat, qui agit, qui se mobilise.

Nous restons debout et ne cédons rien. C’est aussi le sens de notre présence ici aujourd’hui.

Victor Hugo a écrit : « La patrie se compose des morts qui l’ont fondée aussi bien que des vivants qui la continuent. »

Ici, au pied du Monument aux morts, l’idéal que nous célébrons aujourd’hui appelle au recueillement, nous invite à la vigilance, et nous rappelle enfin, le chemin long et difficile que nos aînés ont dû parcourir pour nous léguer une société de liberté, d’égalité et de fraternité.

Fêter le 14 juillet, c’est également fêter la nation.

Pour nous, Français de toutes origines, la Nation est indissolublement liée à la République. C’est ce qui nous donne des devoirs particuliers.

C’est ce qui donne aussi à la Nation française une définition particulière : La Nation, notre Nation, un peuple assemblé dans la volonté de vivre ensemble et de se construire ensemble.

La République a su faire cohabiter, et c’est heureux, les différences, les cultures et les identités. Mais elle exige que cette protection des intérêts particuliers ne nous fasse jamais perdre de vue le sens de l’intérêt général.

En ces temps qui résonnent d’intégrisme, d’intolérance, de violences, de perte de valeurs, nous devons veiller à empêcher toute dérive communautaire. La nation ne saurait être un assemblage de communautés ethniques, religieuses ou culturelles. De même que nous devons veiller à refuser toute dérive qui aboutirait à refuser le droit à l’appartenance à la nation, à celles et ceux qui partagent nos valeurs.

Nous avons tous, élus comme citoyens, un devoir de vigilance et de responsabilité pour défendre ce cadre commun, ce pacte républicain, et promouvoir ce qui nous unit plus que ce qui nous divise.

Si les temps ont changé, chaque époque rencontre ses propres enjeux et problématiques. Écologie, transition énergétique, fiscalité, retraite, pouvoir d’achat, service public, autant de sujets soulevant de réels de dysfonctionnements ont donc émaillé la fin d’année 2018 et le premier semestre 2019, à travers une période de protestations intenses, parfois violentes, lors de laquelle de nombreux français ont témoigné leur mécontentement.

À Trets, comme dans d’autres communes du département, en tant qu’élu de la Nation, j’ai souhaité que la voie des Tretsois soit entendue et transmise au gouvernement.

Mais surtout, continuons à espérer en la France, cette vieille nation héritière d’un glorieux passé est porteuse de tant d’atouts pour son avenir. Car plus que jamais, nous avons besoin de réunir nos forces et nos talents.

L’année passée, nous fêtions le centenaire de l’Armistice de la Grande Guerre. Ce moment fort de la transmission de l’histoire et de la mémoire de notre nation a été soutenu par le Conseil Départemental.

Ainsi, nous avons organisé à Trets différentes manifestations mettant en lumière cet épisode de notre histoire. Mais nous avons aussi pu entreprendre, avec l’aide du Département, la réhabilitation de tous nos monuments aux morts, car il est de notre responsabilité de prendre soin de ces témoins de notre histoire pour garantir le devoir de mémoire et la transmission aux jeunes générations.

Le 14 juillet est enfin l’occasion de faire la fête.

Le 14 Juillet, c’est donc la Nation rassemblée dans la République.

C’est pourquoi ce doit être une fête, une fête colorée, une fête conviviale, familiale et populaire. Sans cela la France et les Français ne seraient plus tout à fait ce qu’ils sont. Parce que faire la fête ensemble, fait partie des moments d’unité du peuple Français.

Une fête, comme le feu d’artifice auquel vous assisterez ce soir et qui plait autant aux grands qu’aux petits, suivi d’une animation musicale qui animera le cœur de notre village. Et hier, avec la traditionnelle Grande Cavalcade suivie du Concert de Julie ZENATTI dans le cadre de la tournée d’été de La Provence.

Chers Amis, notre « 14 juillet » n’est pas qu’un événement historique.

C’est un moment fort, de joie et de plaisir.

Cette année encore, nous avons fait en sorte de vous offrir des festivités de qualité et ouvertes à tous.

Que cette fête nationale, qui associe solennité et recueillement, convivialité et légèreté, soit le moment privilégié, pour nous tous, de manifester notre appartenance à la même communauté de destin, à la même nation.

Vive la République et Vive la France.”


MPG2019 – Une belle vitrine pour Trets, Rue de la Gastronomie à Marseille

<hr /> <h5></h5> <h5><span style="color: #ffffff;">.</span></h5> <h5><a href="https://www.trets.fr/wp-content/uploads/2019/08/P1290052.jpg"><img

Vol Éphémère et A Vuciata – Une très belle soirée entre danse aérienne et chants corses

<hr /> <h5></h5> <h5><a href="https://www.trets.fr/wp-content/uploads/2019/08/IMG_7833.jpg"><img class="alignright size-full wp-image-38215" src="

Julie ZENATTI en concert à Trets – La générosité d’une artiste de talent pour une belle soirée estivale placée sous le signe de la solidarité et de la jeunesse

<hr /> <h5><a href="https://www.trets.fr/wp-content/uploads/2019/07/IMG_7424.jpg"><img class="alignright size-full wp-image-37635" src="https://www

Fête de Saint Jean – La Municipalité honore les traditions avec la plus grande farandole depuis 10 ans

<hr /> <h5></h5> <h4 style="text-align: center;"><strong>Cela faisait de nombreuses années que le Feu de Saint Jean de Trets n'avait pas été en

Le dîner insolite MPG2019 a fait l’unanimité

<a href="https://www.trets.fr/wp-content/uploads/2019/05/CARTOUCHE_HORIZONTAL_MPG2019_BLEU_RVB.jpg"><img class="alignright wp-image-35919" src="https

Retour sur le lancement de la Vague rose à Trets avec Théo sourire # le Point rose

<hr /> <h5><a href="https://www.trets.fr/wp-content/uploads/2019/05/1-1.jpg"><img class="alignright wp-image-36188" src="https://www.trets.fr/wp-co

Les Tretsois étaient nombreux pour les cérémonies du 8 mai

<hr /> <h5><a href="https://www.trets.fr/wp-content/uploads/2019/05/P1910510.jpg"><img class="alignright size-full wp-image-35937" src="https://www

Trets a fêté Carnaval en musique et en couleurs

<hr /> <h5><a href="https://www.trets.fr/wp-content/uploads/2019/04/P1900883.jpg"><img class="alignright size-full wp-image-34915" src="https://www

Handidream – Les Tretsois étaient au rendez-vous pour le départ d’Aurélie BRIHMAT

<hr /> <h4 style="text-align: center;"><strong>Ça y est, Aurélie BRIHMAT est partie pour son Tour de France Handidream</strong></h4> <h4 style="

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Permet l'analyse et le comportement des utilisateurs

  • _ga
  • _gid

Refuser tous les services
Accepter tous les services