Entre commémorations du 11 novembre 1918 et célébration du centenaire des Anciens Combattants de Trets


Après avoir célébré le centenaire de l’Armistice de 1918 l’an dernier, Trets appelait la population comme chaque 11 novembre à se rassembler au cimetière, puis au monument aux morts, pour commémorer cette date importante qui marqua la fin du premier conflit mondial. Ces cérémonies étaient également l’occasion de célébrer le centenaire de la section des Anciens Combattants de Trets qui fut créée en 1919.
Les élus et Anciens Combattants se sont tout d’abord retrouvé au cimetière, sur la caveau des AC sur lequel Monsieur le Maire a déposé une gerbe, ainsi que les Anciens Combattants. Puis, le Maire a déposé une seconde gerbe au pied de la stèle, au cœur du cimetière.
À 11h30, la population s’est massivement retrouvé sur la Place de la Mairie, autour du monument aux morts, afin d’assister à la cérémonie de commémoration.
Ce 11 novembre 2019, toutes les générations de Tretsois sont venues honorer le devoir de mémoire. En effet, les élèves du collège Les Hauts de l’Arc étaient présents, accompagnés de Madame la Principale Sophie CASSAR. Après les traditionnels dépôts de gerbes, deux d’entre-eux, Leslie et Julian, ont lu des lettres de poilus. Des témoignages douloureux qui ont ému l’assemblée. Puis, la chorale du collège, menée par leur professeur de musique Madame LETAILLE, a interprété “l’Ode à la Joie”. Ce poème de Friedrich von Schiller écrit en 1785, puis mis en musique par Beethoven, est devenu par la suite l’hymne européen.
Maurice CHAGNY, Président des Anciens Combattants de Trets, a ensuite procédé à une remise de décorations. Monsieur Richard PIERRA s’est vu remettre la Croix du Combattant ainsi que le Titre de Reconnaissance de la Nation.
À la fin de la cérémonie, la chorale du collège a interprété “Mille colombes”, un beau message de paix en ce jour de commémoration.
L’assemblée était ensuite appelée à partager un apéritif convivial offert par la Municipalité.

La cérémonie au cimetière municipal

Les discours autour du monument aux morts

Monsieur Maurice CHAGNY, Président des Anciens Combattants de Trets – Discours des cérémonies du 11 novembre 1918

“Nous voici à nouveau réunis, comme chaque année, en ce 11 novembre, pour célébrer la mémoire des Combattants morts pour la France, tombés pendant et depuis le 1er conflit mondial, (la « Grande Guerre »), et dans tous les autres conflits où la France était et est encore aujourd’hui engagée.

Il y a 101 ans, le 11 novembre 1918, les belligérants de la 1ere guerre mondiale cessaient les combats et signaient l’Armistice mettant fin à un conflit qui aura duré 4 ans.

En effet, il y a 105 ans, le 1er août 1914, les troupes allemandes envahissaient la Belgique, le Nord et l’Est de la France, menaçant la capitale, Paris. Dès le début du mois de septembre, la réaction des généraux JOFFRE et GALLIENI et l’extraordinaire redressement des combattants français, permirent de stopper l’offensive allemande. Par une bataille victorieuse s’étendant de l’Ourcq aux Vosges en passant par Verdun, ce fut le « miracle » de la Marne.

Ces 1er mois de combats étaient les prémices d’une tragédie qui sera marquée des sacrifices consentis par toute une génération de soldats de Métropole, d’Afrique, d’Outre-mer et des pays alliés.

Quel courage n’a-t-il pas fallu à tous ces combattants pour en supporter l’ampleur qui allait marquer le début du siècle dernier, de 1914 à 1918.  Le temps qui passe inexorablement fait que, même les moments les plus marquants de notre Histoire s’estompent dans nos souvenirs ; alors, aujourd’hui, il est de notre devoir de continuer à leur rendre un fervent hommage et à perpétuer leur souvenir.

Un des enseignements, et non des moindres, de cette guerre ne devrait jamais disparaître de notre mémoire il fût prodigué par Clemenceau qui, très peu de jours avant la signature de l’armistice, s’adressant aux députés, déclarait : « et maintenant il faut gagner la paix ; c’est peut-être plus difficile que de gagner la guerre. Il faut que la France se ramasse sur elle-même, qu’elle soit disciplinée et forte. » Ces exhortations sont toujours d’actualité, peut- être plus que jamais

On ne construit pas la Paix en renonçant à se défendre, on construit la Paix sur le courage, la fidélité et le sens de l’honneur. « Honneur Patrie – Valeur Discipline », le jour où ces mots ne toucheront plus le cœur d’aucun Français, ou seront devenus incompréhensibles pour la plus-part d’entre nous, il n’y aura plus de France. Nous sommes aujourd’hui tous concernés collectivement et individuellement pour faire face avec courage et raison aux grands dangers de notre époque qui nous menacent. Qui a des oreilles pour entendre : entende. Ceci est pour notre Nation une obligation.

Mais aussi dans ce 11 novembre, cette journée si profonde de signification, c’est à tous les « Morts pour la France », que la nation, rend aussi hommage.

Ceux qui ont laissé leur vie lors des évènements d’Afrique du Nord, et en particulier la Guerre d’Algérie, cet épisode douloureux de notre Histoire : 30 000 tués, dont 25 000 Français assassinés ou disparus, 220 000 musulmans civils et supplétifs tués ou assassinés par le FLN, avant et après l’indépendance, pour certains dans des conditions atroces, innommables.

 N’oublions pas tous les morts en « Opérations extérieures »- les  Opex- : ceux qui sont tombés en Indochine, à Suez, dans les Balkans, au Moyen Orient, au Tchad, en Côte d’Ivoire, en Afghanistan, au Mali, etc… ; ils ont droit au respect et aux honneurs que la Nation réserve à ceux qui ont fait pour elle le sacrifice de leur vie, pour la défense des Droits de l’Homme, et de la Démocratie. Nous le devons à leur mémoire, à leurs frères d’armes et à ceux qui continuent, aujourd’hui, à risquer leur vie pour servir la France.

Aujourd’hui, devant ce monument dédié aux enfants de Trets tombés au champ d’honneur, lors de la 1ère guerre mondiale, et des autres conflits, rendons leur l’hommage qu’ils méritent, et exprimons leur notre reconnaissance pour que nous puissions vivre en paix, une paix universelle qui s’appuie sur les valeurs républicaines qui ont été les leurs et sont toujours les nôtres : Liberté, Égalité, Fraternité.

En leurs noms, quel plus noble message à transmettre à la jeunesse française, aux hommes et aux femmes, ce message qui appelle tous nos concitoyens à poursuivre le combat en faveur de la Solidarité et de la Paix, et qui vous invite à communiquer aux jeunes générations le respect des Valeurs nationales, le sens du Devoir et l’Idéal de ceux qui ont combattus et fait le sacrifice de leur vie pour une France Libre et Souveraine.

Car voici qu’aujourd’hui la France, comme de nombreux autres pays, est engagée sur son territoire dans une nouvelle guerre, une guerre qui ignore, du côté adverse, délibérément tous les principes humanitaires pour s’attaquer aux êtres sans défense. J’ai nommé le terrorisme, l’islamisme radical.

Les cibles choisies par les terroristes présentent une évidente portée symbolique. Ce qui est visé, c’est la Liberté de Conscience et d’Expression, la Démocratie et le Pluralisme, la Laïcité et les Valeurs de la République.

Face à cet ennemi qui espère nous soumettre par la terreur et nous imposer son idéologie totalitaire, affirmons les qualités qui ont permis à notre pays de vaincre en 1918 et 1945.

Ayons donc, aussi une pensée pour toutes les victimes du terrorisme.

Vive la République ! Vive la France !”

Monsieur Maurice CHAGNY, Président des Anciens Combattants de Trets – Discours pour le centenaire de la section des Anciens Combattants de Trets

Le 11 novembre est le jour où la Nation rend hommage à tous les morts pour la France de tous les conflits, depuis le 19e siècle jusqu’à aujourd’hui. Mais ce 11 novembre 2019 est particulier pour les Anciens Combattants de Trets : c’est le centenaire de notre Association. En effet l’Association des Anciens Combattants et Victimes de Guerre de Trets est née au lendemain de l’Armistice de 1918 durant l’année 1919. A l’époque elle était composée de 4 sous sections, regroupées dans un Comité de Coordination, sous la présidence d’Augustin Bouex. Malheureusement nous n’avons pas l’historique de ce qui va devenir l’ «Association des Anciens Combattants et Victimes de Guerre de Trets. ».

J’ai pu retrouver dans un cahier d’écolier, ouvert le 14 octobre 1945,  le procès-verbal de séance du 23 septembre 1951 de l’Assemblée Générale Extraordinaire de l’Amicale des Mutilés et Victimes de Guerre, une des sous-sections mentionnées plus haut, et dont voici la teneur : « l’an 1951 et le vingt-trois septembre à dix-sept heures l’assemblée générale de notre association s’est réunie à son siège à l’hôtel de ville convoquée extraordinairement par son président Vagliano Joseph. Les membres formant la majorité le président déclare la réunion valablement ouverte. »

« Le président rend compte à l’assemblée que l’association créée en 1919 a été dissoute en 1941 par une loi de Vichy, et ses archives déposées en mairie de Trets. L’association a repris son activité [suite] après la Libération mais les archives n’ont plus été retrouvées. Les démarches faites pour les reconstituer n’ont pas abouti. »

« Il y a donc lieu de régulariser cette situation afin que l’association ait une existence légale. Il soumet donc à l’assemblée un projet de statuts. L’assemblée générale après en avoir délibéré approuve les statuts présentés. [et] invite son président à effectuer les formalités de déclarations requises. [et] confirme dans leurs fonctions le Bureau de l’association, savoir : » suivent 6 noms.

Le 26 septembre 1951 une lettre est adressée au sous-préfet : «  Monsieur le Sous-Préfet je soussigné président de l’Association Amicale des Mutilés et Victimes de Guerre de Trets, ai l’honneur de vous prier de bien vouloir enregistrer conformément à la loi du 1 juillet 1901, l’Association ci-après désignée : Association Amicale des Mutilés et Victimes de Guerre de Trets, siège Hôtel de Ville – Trets (B,D,R) . But resserrer les liens amicaux entre les mutilés, défense de leurs intérêts. »

« L’association est administrée par un bureau ci-après désigné » : suivent les 6 noms précédents.

La sous-préfecture accuse réception et délivre « le récépissé de déclaration n° 1907 » en date du 11 mars 1952, signé le sous-préfet. S’ensuit l’insertion au J-O le même mois.

Aucun renseignement ne nous est parvenu sur l’effectif, des différentes sections citées plus haut aux différentes époques ; seuls est connu de manière certaine celui de 1997, lequel était de 197 membres, incluant les veuves d’A-C. Aujourd’hui notre association se compose de 114 membres dont 22 veuves. Notre effectif au cours de cette décennie est restée à peu-près stable, les adhésions compensant les décès. Aussi nous lançons un appel à tous ceux A-C, et en particulier aux OPEX, pour nous rejoindre. En vous attendant :

Bon anniversaire et longue vie à notre section d’Anciens Combattants et Victimes de Guerre“.

“Morts pour la France – 11 Novembre 2019

Premier maître Alain BERTONCELLO, commando Hubert, mort pour la France au Burkina Faso, le 10 mai 2019

Premier maître Cédric de PIERREPONT, commando Hubert, mort pour la France au Burkina Faso, le 10 mai 2019

Médecin principal Marc LAYCURAS, 14e centre médical des armées, mort pour la France au Mali, le 02 avril 2019 

Brigadier Erwan POTIER, 501e régiment de chars de combat, mort pour la France à Rouen (France), le 21 mai 2019, des suites de blessures reçues au Liban

Brigadier-chef Ronan POINTEAU, 1er régiment de Spahis, mort pour la France au Mali, le 2 novembre 2019“.

Seul le prononcé fait foi

Monsieur Jean-Claude FERAUD, Maire de Trets -Discours pour le centenaire de la section des Anciens Combattants de Trets

Comme Monsieur le Président Maurice Chagny nous l’a indiqué dans son discours, 2019 est une année particulière pour Trets et ses Anciens Combattants. En 2018, nous avions célébré le centenaire de l’armistice de la Grande Guerre et cette année, c’est notre section de Trets qui est mise à l’honneur.

Depuis un siècle, les Anciens Combattants sont présents dans notre commune. Depuis un siècle, ils font preuve d’une grande solidarité. Depuis un siècle, ils maintiennent le souvenir des souffrances subies dans le passé.

Durant ces décennies, ils ont reçu le soutien des municipalités successives et c’est encore, et toujours, le cas aujourd’hui. Le devoir de mémoire nous incombe. Merci à tous les présidents qui se sont succédé.

L’association des Anciens Combattants fait partie des « intouchables ». Nous nous devons de les accompagner et de les aider à transmettre notre histoire aux jeunes générations. La présence du collège à nos côtés en ce jour de commémoration montre que l’Histoire se partage à Trets. Merci à Madame CASSAR, Principale du Collège de Trets.

J’ai également une pensée émue pour François Monarcha qui nous a quittés le 21 septembre dernier à l’âge de 102 ans. Notre doyen s’en est allé et, avec lui, un pan de notre histoire. Cet homme discret et loyal mérite tout notre respect. Il aimait la France car, comme il le disait, « elle sait reconnaître ceux qui la servent avec honneur et fidélité ».

Monsieur Monarcha, vous avez toute notre reconnaissance, nous ne vous oublierons pas“.

Monsieur Jean-Claude FERAUD, Maire de Trets – Message de Mme Geneviève DARRIEUSSECQ, Ministre des Armées

“C’était il y a un siècle.

Un an après la fin des combats de la Grande Guerre, le 11 novembre 1919 fut le premier de la paix retrouvée.

Désormais, le silence domine là où l’orage d’acier a tonné avec fureur. Il règne sur d’innombrables champs de batailles qui ont charrié un si long cortège de morts, de mutilés, de blessés et de traumatisés.

Les traités sont signés, l’allégresse de la Victoire s’est déployée dans une ampleur incomparable le 14 juillet 1919, l’état de siège vient d’être levé, la vie sociale et politique reprend ses droits, la démobilisation poursuit sa lente progression. Les Poilus retrouvent leur foyer, leur famille et leur commune. Ils découvrent une vie bouleversée, une France transformée par une épreuve de quatre années et par de profondes séquelles. Partout, le pays est traversé par la sourde évidence que rien ne sera plus jamais comme avant, que le retour à l’avant-guerre est impossible.

C’était il y a cent ans. Une nouvelle page s’ouvrait. Celle du souvenir, de la mémoire et de l’hommage.

Depuis, inlassablement, les Français sont fidèles à cet anniversaire. En ce jour, dans les nécropoles, devant les monuments aux morts, sur les places de nos villes et de nos villages, toutes les générations – unies et solidaires – se rassemblent et se recueillent.

La Nation se souvient de ceux qui se sont battus pour elle entre 1914 et 1918. Elle n’oublie pas ses enfants tombés au champ d’honneur sur tous les fronts, d’Orient et d’Occident. Elle n’oublie pas le sang versé par des soldats venus d’Afrique, d’Asie, du Pacifique et d’Amérique. Elle salue toutes les nations alliées qui ont partagé le même combat.

Les noms gravés sur nos monuments aux morts nous rappellent constamment les valeurs d’honneur, de courage, de dévouement et de bravoure.

Depuis 2012, chaque 11 novembre est aussi l’occasion d’honorer toutes les filles et les fils de France qui, dans tous les conflits, hier comme aujourd’hui, ont accompli leur devoir jusqu’au don suprême.

En ce jour, la Nation rend un hommage particulier aux soldats morts pour la France en opérations extérieures. En inaugurant un monument national en leur mémoire, le Président de la République inscrit dans la pierre comme dans les mémoires la reconnaissance pleine et entière de tout un peuple pour ses combattants. Haut Lieu de la Mémoire Nationale, ce « monument aux morts pour la France en opérations extérieures » est aussi un rappel : la préservation de notre indépendance, de notre liberté et de nos valeurs repose sur ceux qui ont donné leur vie pour les défendre”.

Seul le prononcé fait foi


Les dépôts de gerbes

La gerbe du Conseil départemental a été déposée par M. Jean-Claude FERAUD, Maire de Trets et Vice-président du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, accompagné d’Axelle et Matéo

La gerbe de la Ville de Trets a été déposée par M. Gilbert ROBIGLIO, 1er Adjoint, accompagné de Maëlys et Lenny

La gerbe des Anciens Combattants a été déposée par M. Jean AURIC accompagné de Capucine et Adam

La gerbe du Souvenir Français a été déposée par M. Antoine TOLEDO accompagné d’Albane, Octavie et Agathe


Les lectures faites par les collégiens de Trets

.


La chorale du collège Les Hauts de l’Arc

.


La remise de décorations à Monsieur Richard PIERRA

Le concert des Nuits Pianistiques remporte un franc succès au Château des Remparts

<hr /> <h5><a href="https://www.trets.fr/wp-content/uploads/2019/11/P1960722.jpg"><img class=" wp-image-41210 alignright" src="https://www.trets.fr

Les lauréats du concours de nouvelles ont été mis à l’honneur lors du lancement de Bibli’Automne 2019

<h5></h5> <hr /> <h5><a href="https://www.trets.fr/wp-content/uploads/2019/11/IMG_0625.jpg"><img class="alignright size-full wp-image-40967" src

La 6ème édition de la Quinzaine des Artistes confirme les talents des Tretsois

<hr /> <h5><a href="https://www.trets.fr/wp-content/uploads/2019/10/IMG_5841.jpg"><img class="alignright wp-image-39935" src="https://www.trets.fr/

Découvertes et redécouvertes pour ces Journées du Patrimoine 2019 à Trets

<hr /> <h4 style="text-align: center;"><strong>Comme chaque année en septembre, la Ville de Trets avait prévu un beau programme pour les Journée

Inauguration de La Gardi – un complexe à la hauteur des belles performances des sportifs tretsois

<hr /> <h4 style="text-align: center;">"<em><strong>Nous nous devions de réaliser des infrastructures qui soient à la hauteur des attentes</stron

Un 9ème Salon de la Gastronomie à la hauteur de l’année MPG2019 à Trets

<hr /> <h4></h4> <h4></h4> <h4 style="text-align: center;"><strong>Organisée par l'Association Trets Événementiel, en partenariat avec la Muni

MPG2019 – Une belle vitrine pour Trets, Rue de la Gastronomie à Marseille

<hr /> <h5></h5> <h5><span style="color: #ffffff;">.</span></h5> <h5><a href="https://www.trets.fr/wp-content/uploads/2019/08/P1290052.jpg"><img

Vol Éphémère et A Vuciata – Une très belle soirée entre danse aérienne et chants corses

<hr /> <h5></h5> <h5><a href="https://www.trets.fr/wp-content/uploads/2019/08/IMG_7833.jpg"><img class="alignright size-full wp-image-38215" src="

La Municipalité a organisé une Cérémonie Républicaine pour célébrer la Fête Nationale

<hr /> <h5><a href="https://www.trets.fr/wp-content/uploads/2019/07/P1940083.jpg"><img class="alignright size-full wp-image-37678" src="https://www

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Permet l'analyse et le comportement des utilisateurs

  • _ga
  • _gid

Refuser tous les services
Accepter tous les services