Église Notre Dame de Nazareth – les travaux de restauration vont bientôt débuter



Les travaux de restauration des façades et du maître autel-retable de l’Église Notre Dame de Nazareth, annoncés depuis plusieurs années et nécessaires pour sauvegarder le patrimoine communal, vont débuter dans quelques mois sous le contrôle de l’Architecte du Patrimoine, Monsieur Corrado DE GIULI MORGHEN.
En effet, ce joyau de notre commune montre de nombreux signes de faiblesse et il devient indispensable d’intervenir sur l’édifice pour assurer la préservation et la transmission de notre patrimoine communal.
Le chantier devrait débuter en janvier 2020 et s’achever en décembre de la même année. Un soin particulier a été apporté dans l’organisation et le déroulement de ces travaux d’envergure afin que les temps forts de l’année, qui réunissent de nombreux fidèles au sein de l’édifice, puissent avoir lieu dans les meilleures conditions (notamment les Fêtes de Pâques et de Noël).
Les principaux travaux à réaliser vont porter sur les façades extérieures et sur le maître autel-retable, dans le cœur de l’église. Différents corps de métiers vont se succéder au cours de cette année de restauration : maçonnerie & Pierre de Taille, marbrerie, gypseries et décors peint, ferronnerie, électricité et lustrerie, menuiserie.
Les travaux vont se dérouler en 3 phases :
Phase 1 : Travaux extérieurs façades Est et Nord
Phase 2 : Travaux intérieurs sur le maître autel et le retable
Phase 3 : Travaux extérieurs façades Ouest et Sud et vitraux
Les phases 1 et 2 seront réalisées simultanément de janvier 2020 à septembre 2020
La phase 3 sera réalisée de septembre à décembre 2020


Il est important de préciser que tous les travaux seront exécutés selon les règles de l’art liées à la restauration des Monuments Historiques, avec toute la perfection possible et selon les meilleures techniques et pratiques en usage.
Les travaux de restauration se dérouleront en site occupé et l’édifice sera entouré de palissades durant toute la durée des travaux. L’église restera donc ouverte aux fidèles et aux visiteurs pendant toute la durée de l’opération.
Durant les travaux, l’échafaudage nécessaire aux travaux de peinture du chœur sera recouvert d’une bâche en trompe l’œil présentant l’ensemble de l’autel et du retable, sur toute sa largeur et sa hauteur grandeur nature.
Offices dominicaux :
Les zones de travaux seront rangées et nettoyées afin de permettre un déroulement de l’office dans le respect de la sécurité des personnes.
Évènements exceptionnels :
Lors des évènements particuliers comme les funérailles, mariages, baptêmes etc…., les travaux seront interrompus momentanément pendant les cérémonies.
Voisinage de l’Église :
Enfin, toutes les précautions seront prises pour limiter la gêne occasionnée aux occupants des immeubles voisins (bruits, vibrations, projections).

Un petit peu d’histoire…
En avril 1686, le maître-autel en bois « tombant en ruine », la confrérie du Saint Sacrement de Trets décide de confier à Veyrier le soin de réaliser un nouveau maître autel en marbre ainsi que le tabernacle. La couverture de l’église doit aussi être rehaussée.
Le 6 mai 1686, un prix-fait est conclu entre les prieurs de Trets et Christophe Veyrier.
Il contient la description de l’autel et du retable (dans le prix-fait, tout ce qui est mentionné en « marbre jaspé » est en marbre de Trets).
Les préconisations de matériaux n’ont pas toutes été respectées.
Christophe Veyrier réside à Toulon lors de la signature du prix-fait et ne sera pas présent en permanence sur le chantier, d’autant qu’il travaille également à cette période à la chapelle du Corpus Domini de la cathédrale de Toulon. Il est probable que ses neveux Lazare et Thomas Veyrier aient été chargé du gros du travail à Trets dès le début du chantier.
À la mort de Christophe Veyrier et par volonté testamentaire de ce dernier, Lazare et Thomas seront chargés d’achever les travaux du chœur de l’église de Trets, le premier pour les questions de sculpture et le second pour l’architecture.
Cela explique les différences de qualité dans le travail des figures les unes par rapport aux autres mais également en comparaison avec les autres œuvres sculptées de Christophe Veyrier. En l’occurrence, les figures de la Vierge et de Dieu le père ne sont vraisemblablement pas dues à Christophe Veyrier mais plus probablement à son neveu Lazare.
Le 16 février 1693, la fin des travaux est signifiée et les paiements s’étaleront jusqu’en août 1695 (Quittances des 1er juin et 26 août 1695)
A noter que l’acte contenu dans le registre, qui listait selon toute vraisemblance les réalisations de Lazare Veyrier sur ce projet, est fortement endommagé et illisible.

Présentation des différents travaux qui vont être réalisés à l’intérieur et à l’extérieur de l’édifice :
Travaux intérieurs de maçonnerie
En préparation du chantier intérieur, une partie du mobilier et des revêtements sera protégée pendant la durée des travaux et certains mobiliers seront stockés en sécurité. Une partie du sol en marbre sera déposée est réemployée au niveau du chœur. Des carreaux en marbre neufs seront également posés.
Au niveau des murs, les enduits seront piochés et les vieilles pierres en place rejointées.
Le plus grand soin sera apporté à la voute du chœur, les fissures y seront bouchées et un enduit sera posé sur les élévations de l’abside et les niches, les pierres de taille y seront renforcées.
Enfin, les structures des piédestaux des colonnes seront reprises en maçonnerie et les fouilles des archéologues, réalisées en octobre dernier, seront remplies.
Intervention sur le maître autel et le retable :
Le maître autel va être déposé soigneusement, ainsi que les carreaux de marbre et les parements de ses parois, pour être stockés dans un endroit adapté à leur sécurité et à leur bonne conservation.
Travaux de marbrerie
Les ouvrages en marbre du chœur seront restaurés (dépose, nettoyage, consolidation des fissures). Des tables neuves seront également mises en place.
Un nouvel autel en marbre sera créé en remplacement de l’autel existant en bois, ainsi qu’une estrade.
 

Travaux de gypserie et décors peints
Les gypseries du retable sculpté, de la corniche en stuc et de la partie haute du seigneur Dieu et de son nuage seront reprises. Les éléments en bois seront désinsectisés et consolidés.
Un “rideau de scène” en stuc sera installé à l’emplacement de l’ancien, à droite de l’arc triomphal.
Au niveau du retable et de la draperie, la restauration va concerner les polychromies, les éléments picturaux, ainsi que les dorures des rayons. Un traitement à la chaux sera également appliqué sur cette partie du chœur de l’église.
Travaux de ferronnerie
A l’intérieur, plusieurs ouvrages métalliques seront déposés, dont la barrière de communion pour restitution des dorures.
A l’extérieur, les barreaudages vont être réhabilités en façade Nord, Ouest et Sud. La croix sommitale en fer forgé en façade Ouest sera restaurée et nettoyée.
Les grilles de défense de la façade Nord seront remplacées.
Électricité & lustrerie
Le coffret électrique existant va être adapté, un lustre couronne de lumière de l’occulus va être créé, des spots seront installés et l’éclairage du chœur revu.
Plusieurs prises de courants seront installées ainsi que le système de sonorisation de l’édifice.
Enfin, un chandelier électrique sera posé au niveau du chœur.

Travaux de menuiserie
Les différents portails d’entrée seront déposés pour être restaurés puis replacés. Les menuiseries extérieures seront révisées.

Travaux sur les vitraux
Les vitraux de la façade Est (deux grisailles), le vitrail de Ste Catherine en façade Nord, la Rosace de la façade Nord (au-dessus de la porte ronde), ceux de la façade Sud (la mort de St Joseph) ainsi que la demi-lune (agneau Pascal) seront déposés pour être restaurés.
Précisions sur les techniques employées pour la restauration des vitraux : frottis (prise d’empreinte, par frottement d’un corps gras ou sec sur un papier souple ou un calque posé sur le panneau) réalisés en atelier ; nettoyage des panneaux non dessertis ; remise en plombs par dessertissage et ressertissage complet de panneaux de vitrail ; complément des zones lacunaires de panneaux par pièces neuves.
Sur place, les panneaux non dessertis seront nettoyés.
Trois vitraux vont être créés : St Cassien en façade Nord, une rosace (Christ en Gloire qui viendra remplacer la rosace existante) et la Colombe du Saint Esprit en façade Ouest (vitrail installé à l’intérieur de l’église, devant la fenêtre restaurée et conservée).
Les panneaux grille anti-volatiles, qui protègent les vitraux, seront remplacés par des cadres grillagés en laiton dans les baies.
 

Travaux extérieurs
Plusieurs éléments extérieurs vont être nettoyés, comme la vitrine d’information, la plaque de marbre et la plaque de rue.
Les éléments parasites fixés en façade type clous, crochets, fils, câbles électriques obsolètes etc….. vont être retirés, ainsi que les végétaux. Un traitement biocide sera appliqué pour éliminer les algues, bactéries, lichens, mousses, moisissures et autres végétaux.
Les fissures des façades vont être traitées et les pierres de taille nettoyées par application de compresses. Les pierres abîmées seront réparées ou bien remplacées.
Un traitement anti graffiti sera appliqué en préventif sur les façades et soubassements.
Les parties des façades très abîmées vont être réhabilitées grâce à des opérations de moulages sur notamment les chapiteaux (visuel 51), les corniches (visuel 51), les bases (visuel 52) de la façade Ouest.
Les ouvrages métalliques vont être scellés et les joints vont être repris sur les façades Ouest et Sud.
Exposition en façade du couvercle sculpté du sarcophage :
Notre Dame de Nazareth possède, à l’intérieur de l’église, le couvercle sculpté d’un sarcophage. Le projet consiste à réaliser un moulage en résine de celui-ci afin de l’exposer à l’extérieur de l’édifice, sur la façade Nord.
Le système d’écoulement des eaux de pluie va également être réhabilité avec la pose de descentes en cuivre et de dauphins en fonte.
Enfin, la couverture de l’édifice va être réhabilitée et les génoises nettoyées.

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Permet l'analyse et le comportement des utilisateurs

  • _ga
  • _gid

Refuser tous les services
Accepter tous les services