Comment valoriser nos déchets verts et pourquoi ?

Réponses du Tretsois André DOUDON,
Président de l’Association ARGENA, qui œuvre pour la sauvegarde des sols du Bassin de l’Arc.
.
1 ) En quoi consiste la valorisation locale des déchets verts ?
Transformer un déchet en une matière première hautement utile pour les sols, au travers de pratiques vertueuses pour le respect de la planète.
Avec notamment un très bon bilan carbone grâce à la proximité des ressources et des besoins
.
2) Ce procédé a-t-il un impact sur notre environnement ?
On peut dire que ce n’est pas qu’un seul impact mais toute une série.
Puisque, en plus du bilan carbone très positif dans la mise en œuvre du produit, ce dernier une fois épandu permet aux sols de mieux garder les eaux de pluie, de diminuer le ravinement, et de favoriser la vie des organismes vivants présents dans les sols.
.
3 ) Des études ont-elles étaient menées en ce sens ?
Depuis plusieurs années, différentes structures techniques nationales ont mené de très nombreuses études.
Mais surtout, depuis plusieurs années maintenant, grâce à ces études, une poignée d’agriculteurs de notre territoire a, au travers des résultats obtenus dans d’autres régions, mis en évidence la transposition des mêmes résultats sur notre secteur.
.
4) Quels sont les avantages de ces pratiques pour les sols des cultures ?
Même si l’utilisation des déchets verts a de nombreux avantages pour toutes les cultures, c’est sur les plantes pérennes qu’ils sont les plus évidents.
En effet, cette matière végétale, en participant à l’amélioration de la structure et de la vie du sol, va permettre de débloquer pour les plantes les éléments naturels se trouvant dans les sols, et souvent inutilisables.
On pourrait résumer cela par une vieille citation du bon sens paysan « Je nourris mon sol naturellement pour que celui-ci nourrisse mes cultures ».
.
5) Quelles conditions sont requises pour que les déchets verts soient valorisables ?
Que peuvent mettre en place les particuliers pour favoriser la valorisation locale des déchets verts ?
Afin que les déchets verts puissent être valorisés, ils doivent être exempts de toute autre matière. Les agriculteurs ne peuvent se permettre d’épandre autre chose que de la matière végétale.
Ainsi, chaque citoyen peut contribuer très simplement à atteindre cet objectif. Il suffit d’être attentionné et minutieux lors du chargement pour la déchetterie, et lors du transfert dans les bennes.
Ce sont principalement les matières plastiques qui ne doivent pas être incorporées.
Les déchets passant dans un broyeur, les bouteilles en plastique, les bouchons,  les bouts de tuyaux d’irrigation, de paillage, de sacs, etc … sont ainsi réduits en morceaux.
En fait, tout ce qui est matière plastique doit être retiré, ainsi que les morceaux de ferraille (bordures grillagées des pelouses, etc…)

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Permet l'analyse et le comportement des utilisateurs

  • _ga
  • _gid

Refuser tous les services
Accepter tous les services